La musique peut remplacer les effets des médicaments

Célébrée tous les 21 juin, la musique est un art qui combine des sons et le silence au cours du temps. Pour y arriver, on utilise plusieurs parties du corps comme les cordes vocales, la bouche et la langue.

Bien qu’elle soit aujourd’hui un objet de divertissement, plusieurs scientifiques en font recours comme médicaments pour soigner certains patients. On en parle dans le présent article.

La musique peut remplacer les effets des médicaments

La musique au lieu des sédatifs

Pour guérir les malades, la médecine classique a recours aux médicaments et sédatifs. Ces médicaments ont souvent des effets indésirables et parfois très néfastes sur l’organisme. Pour pallier ce problème, la musicothérapie est une solution toute faite.

Écouter de la musique pourrait avoir des répercussions positives sur notre santé. La musique remplace efficacement les médicaments, et ceci, sans effet négatif sur l’organisme.

Remplacer les effets des médicaments avec de la musique.

La musique peut faire baisser le taux de cortisol dans notre sang, réduisant donc le stress. En raison de son effet psychologique, la musique permet de libérer des endorphines qui ont une propriété analgésique, calmante, et euphorisante.

Après des soins hospitaliers, plusieurs médecins recommandent à leur patient la musicothérapie pour réduire l’anxiété.

La musique contribue au soulagement de la douleur

La musique contribue efficacement à diminuer l’utilisation excessive de la morphine et d’autres sédatifs analgésiques. Elle permet une diminution de la perception de la douleur.

La musicothérapie est également efficace contre les douleurs chroniques, les maux de tête ou encore les maux de dos.

En cas de douleur à la tête, n’ingurgitez plus des quantités de comprimés, mais prenez le temps d’écouter de la musique. Il est tout de même essentiel de bien choisir vos sélections musicales.

Soigner la schizophrénie grâce à la musicothérapie

La musique peut contribuer à l’amélioration nette de la qualité de vie des personnes qui souffre de schizophrénie.

Elle a permis chez certains cas cliniques une diminution de l’isolement social et par conséquent une augmentation de l’intérêt aux dialogues et à la communication. L’individu est plus ouvert après une séance de musicothérapie.

Soulager l’autisme et aussi votre sommeil

Les personnes qui sont atteintes d’un grave trouble du développement qui réduit leur capacité à communiquer ont remarqué après traitement grâce à la musicothérapie des effets positifs.

Au nombre de ceux-ci, nous distinguons, une augmentation de la vocalisation, du verbe, du vocabulaire ainsi que la diminution de l’écholalie.

Plus besoin de somnifère, écoutez de la musique

Après une longue journée, plusieurs personnes pour vite dormir boivent des somnifères. Bien que cela facile le sommeil, il n’est pas sans effet négatif sur votre organisme. En cas d’arrêt et de non-utilisation, il provoque une insomnie.

Cela peut provoquer donc un état de dépendance total. En lieu et place de ce calmant, une musique apaisante, instrumentale ou chantée, enregistrer ou non pourrait calmer vos nerfs et vous plongez dans un sommeil profond.

Il convient donc de retenir que la musicothérapie prend de plus en plus place dans les pratiques naturelles de soulagement de divers maux.

La musique facilite l’endormissement en augmentant la durée de sommeil ainsi que son efficacité. Pour assurer un corps en bonne santé, limitez les prises de médicaments et de sédatifs et optez pour la musicothérapie.


Articles connexes :

La musique indienne : la solution pour méditer profondément ?

Musicothérapie: quelle musique choisir ?